PPAA : Peintre Pastelliste Amateur Autodidacte

Gamin, j’aurais aimé faire une école de dessin mais les moyens manquaient à la maison alors c’est dans le milieu des années 90, un jour, en vacances, que je me suis emparé de papier et crayons.

Sur le vieux bassin d’Honfleur j’ai eu envie de croquer au critérium HB, un vieux gréement. Un artiste peintre local, exerçant à quelques pas de moi, s’avance et considérant mon travail me dit « Joli dessin…, Il est beau notre vieux bassin n’est ce pas ? » Voilà un compliment qui sera le déclencheur de ma carrière artistique.

Puis je me suis exercé à la gouache, à la demande de ma fille qui voulait que je l’aide à peindre pour l’école. De la
gouache à l’aquarelle il n’y avait qu’un pas à franchir. Technique que j’ai pratiqué une dizaine d’année.
En 2000 un ami m’incite à participer à ma première expo collective à Arques, ma ville de résidence.
En 2004 lors d’une expo qu’organise chaque année par la ville de WIZERNES, j’ai reçu un prix Aquarelle, mon premier, pour avoir présenté un thème sur Venise.
A partir de ce moment là, j’ai participé chaque année à cette expo, S’en suivront 4 autres prix (2007, 2010, 2013, 2018
et peut être 2022) mais cette fois-ci pour le Pastel que j’avais découvert, en 2003, après avoir reçu en cadeau un coffret de pastels tendres. Coffret qui pourtant a sommeillé plus d’un an, oublié au fond d’un tiroir, ne sachant qu’en faire, jusqu’à ce que je me décide enfin à le tester. Et là… ce fut la révélation ….J’ai aimé tout de suit le contact du pastel sa texture, le papier Ingres, l’estompe avec les doigts, le rendu des couleurs et surtout… pas d’odeur…. Bon, nous n’évoquerons pas ici la poussière…
Mon premier portrait, un Indou Peshmerga bien typé, séduit tout de suite.
Mon activité professionnelle, à l’époque était assez stressante, chaque matin avant de me rendre au travail, je
consacrais un petit quart d’heure à dessiner dans mon grand atelier de 3 mètres sur 3. (C’est pratique le pastel, on arrête et on reprend quand on veut). Cela suffisait à me mettre de bonne humeur pour entamer ma journée. Et quand je rentrais le soir, si les occupations familiales le permettaient, j’allais m’y ressourcer.
Très vite je me suis intéressé au portrait. Bien qu’appréhendant de produire des caricatures je me suis efforcé à rester
fidèle aux modèles et je pense y être parvenu à force de travail. J’y suis plus à l’aise que dans la représentation de paysages, bien qu’il m’arrive d’en faire.

Ma principale difficulté, encore aujourd’hui, est de trouver le bon sujet à une époque où nous sommes assaillis d’images, attirer l’œil n’est pas chose aisée.

Heureusement, je trouve l’anti sèche dans la photographie, que je pratique également, me permettant de puiser dans ma photothèque.

Il m’arrive de réaliser des photomontages avec Photoshop dont je m’inspire. J’ai même créé le logo de notre association de Pêche au SURFCASTING, le FISHING CLUB MERLIMONT dont je suis le secrétaire.

Adresse : 62 Rue de l’Europe 62510 ARQUES

tel :03 21 93 47 70 et 06 41 59 02 72
Email : fredmahieu62@gmail.com
Sur Facebook  : FredMahieu62