Dès mon plus jeune âge, j’exprime mon engagement pour les Arts.

Sandrine Laurent Garcia (©photo : LVDN)

Mes références sont Kandinsky, Pollock , Dalí ,Hartung, Gaudi, Niki de saint Phalle et dans nos contemporains Murrakami , Kusama….

De l’année 1988 à environ 2000, mon travail fut orienté vers l’Action Painting. Le geste y était spontané voire impulsif ; le hasard y avait une grande place ; les couleurs signatures étaient : l’or, le rouge, le noir ou encore le blanc. Le geste se couchait  et dégoulinait sauvagement sur le support.
Ces dernières années, mes constructions furent plus élaborées plus techniques, tournées vers une tendance « bas-rock ».

Les techniques utilisées sont : la mosaïque, la peinture, le modelage, le moulage, l’utilisation de résines, la pose de feuilles d’or, d’argent ou d’aluminium et la création de nombreux éléments de décoration d’architecture  style Renaissance, des feuilles d’Acanthes, des Rinceaux…

Le cercle et la symétrie sont des lignes de construction presque récurrentes. Des objets du quotidien détournés. Une passoire devenant un couvre-chef , de la vaisselle, des pièces ingénieries, des éléments naturels…
Je développe également la notion de 3D : dans mes créations, bas reliefs ou rond de bosse. J’ai souvent recours a ces techniques et notamment celles de : l’illusion d’optique, de l’anamorphose, de l’utilisation de miroirs, verre ou leds.
J’effectue en parallèle de nombreuses collaborations avec des auteurs-photographes : Patrick Devresse, David Penez, Jean-Michel Rothman…
Mon travail a  pour vocation d’être une récréation pour l’œil ; lui proposant autant de textures, de brillances, que de dégradés ( la formidable façon de faire glisser l’œil d’une couleur à une autre ). Je suis en quête d’une forme d’esthétisme et de décalage.
Je développe la notion d’accessibilité à l’art contemporain. J’essaye de permettre à tout public à tout à chacun  d’aborder la réalisation sans forcément de réflexion théorique ou philosophique. Se laissait juste embarquer pour un voyage au pays du rêve, de la couleur et de la dorure.

Les propositions et questionnements sont imagés :
Parfois lors de Happening le public devient même, acteur de la réalisation…
Mes sujets de réflexion sont tournés vers notre monde,notre société, en priorité l’humain et la femme. Vers certaines cultures et coutumes, j’aime ouvrir les sujets, provoquer la discussion et l’échange.

Sandrine Laurent Garcia / Atelier 41 rue du 29 juillet 62000 Arras / tél : 06 75 56 21 59 / sa.laurent@live.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.