Le portrait comme une carte routière de l’expérience humaine.

C’est sur cette citation de l’artiste américain Chuck Close, figure importante de l’hyperréalisme américain, que je réalise mes dessins. C’est mon point de départ, celui qui m’a fait découvrir cet univers du réalisme affirmé face à la prédominance de l’art abstrait. Je ressens un réel plaisir à reproduire des visages et les détails de la peau car c’est pour moi une trace importante du temps et une forte émotion se dégage souvent dans le regard de ces visages. Je reproduis des photographies de personnes plus ou moins célèbres, souvent vieillies ou atypiques. Je ne ressens pas encore le besoin d’inventer, la réalité contient suffisamment de beauté à mon sens.

Adresse : Calais.

Mail : oceanee.duclos@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.